Thème : Impressions

Loin de tout, le courant passe

Loin de tout, le courant passe

Les Iles Féroé ne sont pas à proprement parler un archipel perdu. Elles sont tout juste un peu reculées, si l’on compare à d’autres cas plus extrêmes, comme Tristan da Cunha ou Pitcairn, dont les communautés vivent véritablement en autarcie. Cela dit, le sentiment que laisse cet archipel attachant est tout de même empreint d’un peu d’isolement, même si les Féroiens sont loins d’être seuls. Tout d’abord ils sont plus de 48’000 ! La population d’une jolie ville, tout de même. Mais en plus, ils ont de vrais voisins. Les Ecossais tout d’abord, les plus proches physiquement (à peine 200 milles les séparent, soit 350 km), même si les Hébrides, les Orkney et les Shetland, les trois archipels les plus proches, ne sont guère plus peuplés. Mais aussi les Islandais, qui sont eux aussi d’origine nordique, et dont la langue est proche du féroïen.

Impressions norvégiennes

Impressions norvégiennes

Nous voici arrivés aux îles Lofoten, un petit monde en soi. Situées à quelque distance de la côte norvégienne proprement dites, nous comptons explorer l’archipel deux semaines environ, avant de continuer notre périple. Mais la petite traversée du Vestfjord, qui mène aux Lofoten en nous éloignant du continent est peut-être aussi l’occasion de prendre du recul sur notre parcours norvégien. Voici, au travers de notre petite lorgnette, et de façon totalement subjective, nos impressions sur la Norvège et les Norvégiens. Bien entendu, cela n’engage que nous, et n’a aucune prétention d’exactitude ou de véracité…